Des conséquences négatives sont dénoncées par plus de la moitié des personnes interrogées

L’association France Alzheimer estime que l’arrêt brutal des traitements, suite à leur déremboursement depuis le 1er août 2018, a entraîné une aggravation précipitée des troubles de la maladie d’Alzheimer.

Lire la suite sur le site pourquoi docteur.


0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *