Le jeu stimule les capacités cognitives des séniors

Le jeu stimule les capacités cognitives des séniors

De nombreux experts des maladies neuro-évolutives se posent cette question. L’intuition nous invite tout naturellement à considérer qu’en stimulant les facultés cognitives (réflexion) et ménisques (mémoire) d’une personne âgée, on devrait protéger ces mêmes facultés des multiples formes de dégénérescence qui les menacent. Pourtant, dans le domaine des pathologies cognitives, rien n’est évident !

Des freins à l’adoption du jeu

Les sujets âgés ont vis-à-vis des outils numériques des réactions variées, souvent en demi-teinte. Ces technologies modernes leur paraissent compliquées à utiliser. Les séniors redoutent en outre de “casser” quelque chose tant les produits semblent fragiles et tant leur fonctionnement paraît mystérieux. On ne craint pas de briser ce que l’on s’estime capable de réparer soi-même. En outre, les interfaces homme-machine proposées par les sites web de commerce électronique, ou intégrées au coeur des applications pour smartphones exigent souvent de la part de leurs utilisateurs un réel effort d’appropriation.

Nombreuses sont les personnes âgées qui aiment jouer, seules ou à plusieurs. On commence aujourd'hui à comprendre comment utiliser un ordinateur ou un téléphone pour stimuler et protéger la mémoire et les capacités de raisonnement d'un sénior en situation de perte d'autonomie.

Jouer en mode "sans échec"

De nombreux travaux de recherche ont été menés autour de la question du jeu utilisé comme outil de stimulation des facultés cognitives et mnésiques des sujets âgés. Le mode de fonctionnement “sans échec” est dans ce domaine unanimement reconnu par les experts comme compatible avec les contraintes et aptitudes des personnes les plus vulnérables. En mode sans échec, il n’est pas question de placer le jouer dans une situation … d’échec. Au contraire, le jeu doit s’adapter sans cesse et de manière dynamique aux capacités et à l’intérêt du joueur.

De nombreux jeux destinés à stimuler les neurones des utilisateurs seront progressivement ajoutés au dispositif Mementop, au sein de l'app dédiée et au sein de la gazette imprimée chaque semaine. Tous ces jeux s’appuieront sur le mode “sans échec” décrit plus haut afin de valoriser l’engagement du joueur bien plus que ses résultats effectifs dans le jeu :

  • Jeux de mots sur un thème donné
  • Jeux portant sur des phrases célèbres, ancrés dans les domaines d’intérêt culturels du joueur
  • Jeux de mémorisation de formes, de sons, de motifs, d’images…
  • Jeux d’assemblage de formes ou de motifs
  • Jeux de reconnaissance visuelle

Plusieurs programmes de recherche verront le jour en 2021 sur le thème du jeu et de la stimulation cognitive. Nous recruterons des utilisateurs de test. N'hésitez pas à nous contacter à ce propos si vous êtes intéressés.

Forte progression du nombre de cas de malades d'Alzheimer